Navigation Menu
Permis à 1 euro par jour : les nouvelles règles pour obtenir ce financement

Permis à 1 euro par jour : les nouvelles règles pour obtenir ce financement

in permis de conduire

Un prêt pouvant atteindre 1200 euros, sans frais de dossier ni d’intérêts à payer, c’est le principe du permis à un euro par jour. Les règles viennent de s’assouplir avec notamment la possibilité d’obtenir une rallonge de 300 euros pour repasser le permis après un échec. Mode d’emploi.

► Le principe : il s’agit d’un prêt à taux zéro destiné à financer un permis voiture ou moto. D’un montant de 600 euros, 800 euros, 1000 euros ou 1200 euros (au choix), il est à rembourser sur 20 à 40 mois à raison de 1 euro par jour (soit 30 euros par mois). Les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Le dispositif est réservé aux candidats de 15 à 25 ans (à la date de signature du contrat avec l’auto-école). Les élèves en conduite accompagnée ou supervisée peuvent y recourir.

► Les nouveautés : depuis le 1er juillet 2016, le dispositif s’est élargi.
⇒ Outre le permis voiture et moto (A2), ce prêt peut désormais aussi servir pour financer une formation au permis scooter (A1).
⇒ Les candidats déjà inscrits à une formation peuvent désormais demander ce prêt même après un échec ou un abandon.
⇒ Ceux qui ont déjà bénéficié de ce dispositif pour passer une première fois l’examen mais l’ont raté peuvent demander jusqu’à 300 euros de rallonge pour se représenter à l’épreuve.

► Comment l’obtenir : vous devez tout d’abord choisir une auto-école partenaire de l’opération. Celles-ci sont recensées sur le site de la Sécurité Routière. A noter ⇒ Si le candidat est mineur, ce sont les parents qui empruntent pour lui.

JUSQU’À 1200 EUROS D’AIDES POUR LES CHÔMEURS : Pôle emploi peut accorder jusqu’à 1200 euros d’aides financières à certains chômeurs pour passer le permis voiture. L’aide, versée par l’organisme à l’auto-école, doit être demandée avant l’inscription.

Plus de détails sur Metronews

Partager sur :

Facebooktwitter
468 ad